Solaris Nigrum

Forum maitre/esclave inca/espagnol, Attention, contenu pouvant choquer
 

Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viracocha

Dieu universel
avatar


Messages : 91
Date d'inscription : 30/09/2013
Localisation : Partout et nul part à la fois

Je suis...
Maitre/Esclave: Jamais esclave, jamais maitre
Amoureux: Mes créations
Ambivalence: Je suis assexué...

MessageSujet: Contexte   Dim 25 Sep - 9:23




Contexte


Il y a très longtemps, sur ce que les hommes blancs appellent « Le Nouveau Continent », vivait une nation nommée « Inca », ma nation. Nous vivions en paix avec la nature, elle nous donnait de quoi vivre et nous la vénérions, elle, ses esprits, et ses dieux.

Nous les respections tellement qu’un jour les dieux accordèrent trois vœux au souverain de notre peuple. Sage comme il était, le roi demanda un refuge sûr et impénétrable pour les siens, si jamais, par on ne sait quel catastrophe, nous venions à être attaqués.

En réponse à ce vœu, les dieux battirent une cité, comprenant toute notre technologie basée sur le soleil, un cité entièrement en or, sous-terraine, dont le seul accès était une porte faite de diamant, incassable, inviolable. Les dieux celèrent cette porte avec le sang du roi, ainsi, personne ne pourrait entrer dans la cité sans avoir un membre de la famille royale vivant à ses côtés. Comme autre protection, les dieux ajoutèrent une seconde serrure, ne s’ouvrant que lorsque qu’un membre de la lignée royale jouera un air, avec n’importe quel instrument, devant la grande porte de diamant.

Le second vœu du roi fut de pouvoir, en cas d’invasion, prévenir rapidement les autres clans. Pour exaucer le souhait du roi, les dieux nous firent dont de la capacité de nous transformer en divers oiseaux du monde. Comme ça, en un battement d’ailes, nous pouvions prévenir les éventuelles attaques portées sur les Incas. L’oiseau correspond à la personnalité de l’individu. Un être mauvais pourra être un oiseau qui est tout aussi mauvais, il en est de même pour un être bon, l’oiseau en lequel il se métamorphosera sera bon lui aussi.

Mais le roi ne savait que formuler en troisième vœu, aussi, le temps passa, sans qu’il ne trouve quoi demander. Peu à peu, le vieil homme sentait sa fin approcher. Au fond, son destin lui importait peu, mais il avait peur pour ses descendants. Il ne voulait pas les quitter, ne sachant pas ce que l’avenir leur réservait. Son troisième et dernier vœu fut donc une protection pour ses descendants. L’homme formula son souhait en rendant son dernier soupir. Les dieux envoyèrent donc au sein du peuple inca un des leurs, qui offrit plus de connaissance et plus de richesse au peuple.

Les rois et reines incas qui suivirent n’étaient nullement différents du premier roi. Ils gouvernaient avec sagesse, justice et équité. Ils n’hésitaient pas un seul instant à se sacrifier pour leur peuple. Si ce dernier mourrait de faim, alors les souverains donnaient leur nourriture. C’était ainsi que notre royaume était gouverné. Nous vivions en paix, nos vies étaient joyeuses.

Et puis, le premier homme blanc apparut. Il ne nous fit aucun mal, se contentant de nous observer et de nous apprendre sa langue. Il reparti ensuite, avec quelques richesses que nous lui avions offert, pensant avoir affaire à un dieu venu parmi nous.

Mais après cet homme blanc, d’autres vinrent. Malgré mes mises en gardes, mes parents, les souverains, firent confiance aux hommes blancs, les traitant comme des dieux. Nous fûmes, pour beaucoup, massacrés. Nous ne savions comment, mais les hommes blancs étaients parvenus à créer une chaîne qui nous empêchait de nous métamorphoser. Plusieurs clans disparurent, mes parents furent assassinés, faisant de moi le nouveau souverain des incas. Mais dans cette panique, je décidais de garder le titre de « prince », n’ayant pas le temps de faire de cérémonie.

Plusieurs membres de mon peuple en plus de mon clan purent s’enfuirent vers la cité d’or. Comment ont-ils pu y pénétrer ? C’est simple, j’ai envoyé mon petit frère avec eux. Ainsi, les portes de la cité se sont ouvertes pour protéger le peuple inca, puis se sont rapidement refermées afin que l’homme blanc et ses espions ne puissent pas y pénétrer. Personne, à part les membres de la famille royale ne savent comment y entrer.

Pour le reste de mon peuple, il fut réduit à l’esclavage. Nous sommes au seizième siècle, les espagnols ne cessent d’arriver, de piller nos temples et nos richesses, de tuer les nôtres et de réduire à l’esclavage ceux qui restent. Je me suis sacrifié pour laisser à mon clan le temps de fuir, j’ignore s’ils ont réussi… je l’espère au fond de moi. En attendant, le diable blanc qui m’a réduit à l’esclavage n’obtiendra jamais rien de moi.  



Code par MV pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
 
Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solaris Nigrum  :: El Comienzo :: Contexto y Regulación-
Sauter vers: