Solaris Nigrum

Forum maitre/esclave inca/espagnol, Attention, contenu pouvant choquer
 

Partagez | 
 

 Topaze, Prince des incas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Topaze

L'esclave Princier
avatar


Messages : 118
Date d'inscription : 12/10/2013
Age : 20
Localisation : Sous Maximiliano

Je suis...
Maitre/Esclave: Maximiliano Muñoz Montoya TT.TT
Amoureux: Plus maintenant
Ambivalence: Dominé

MessageSujet: Topaze, Prince des incas   Lun 26 Sep - 16:50







"Pour protéger mon peuple, jamais je ne céderai"
Topaze
Qui suis-je ?

Salut toi, moi c'est Topaze et j'ai 18 ans et je suis un homme et j'ai des cheveux étonnement violets, variant un peu entre le noir et le rouge foncé presque prune, je suis aussi couvert de bijoux et je me transforme en aigle royal. Je suis le Prince des incas et j'aimerai avoir au dessus de ma tête L'esclave Princier. Je suis homosexuel et ce jusqu'à nouvel ordre et si tu veux tout savoir, je suis dominé. Petite anecdote : il paraît que je ressemble à Sinbad de Magi : Sinbad no Bouken. Oh et avant que j'oublie : ceux qui font partie du groupe Incas esclaves sont les plus beaux.




Ce que je suis et ce que je resterai



Caractère

Notre prince est la bonté incarnée. Il donne sans compter et est prêt à tout pour son peuple. Il a un très grand sens du sacrifice. Il est juste, loyal et courageux. Malgré sa gentillesse naturelle, il est prêt à sortir les griffes pour défendre ce et ceux qui lui sont chers.

Il est têtu, c'est une forte tête et il écoute rarement les ordres que l'on lui donne. Il sait supporter la douleur, malgré sa constitution fragile. Il tombe malade pour un rien. Malgré cela, il reste fort, tant psychologiquement que physiquement. Il n'accorde pas facilement sa confiance et est extrêmement méfiant.

Il est en général d'humeur joyeuse, ce qui plait à son peuple. Si jamais les siens meurent de faim, il leur donnera sa nourriture sans hésiter. S'ils sont en danger, il ira les sauver. C'est un fin stratège et il est plutôt rusé.

De nature pacifique, il fera tout pour épargner des vies, quelles soient ennemies ou amies. Il est très sage et humble, il a aussi une excellente mémoire. Il apprend très vite.

Il est très protecteur envers son peuple et ceux qu'il aime. Il ne juge pas sans fondements.

Il aime les siens, la vie, la nature, l'eau et les différents arts qu'il pratique à merveille.

Il n'aime pas les espagnols, qu'on le rabaisse ou l'humilie, montrer ses faiblesses et ses peurs, être un esclave.

Il n'a qu'une seule réelle peur : ne pas réussir à protéger ce qui lui tient à coeur.


Physique

Topaze est un homme d'un mètre soixante-neuf et qui ne pèse que cinquante sept kilogrammes. Il n'est pas gros, au contraire, mais pas frêle pour autant. C'est quelqu'un de très musclé et qui entretient ces muscles avec soin.

Il a de très longs cheveux lui arrivant jusqu'au bas des cuisses dont la couleur change en fonction de l'éclairage. C'est assez impressionnant, ils sont violets à l'origine, mais peuvent virer vers le prune voir le roux très foncé et au noir de jais. Il les laisse rarement longs, préférant les attacher en une longue queue de cheval qui ne change rien à leur longueur, ou en une queue de cheval relevée ou encore en les tressant en une longue tresse sur le côté.

Il a de magnifiques yeux couleur ambre, pouvant aller vers un joli brun en fonction de la luminosité. Sa peau est pâle au clair de lune mais basanée et satinée au soleil.

Il est souvent magnifiquement paré de bijoux somptueux, comme tout inca. Il en a autour du cou, a de magnifiques bracelets aux poignets et aux chevilles, des bracelets de combat en or, de nombreuses bagues ainsi que deux gros anneaux en or aux oreilles.

Il est souvent vêtu d'une tunique blanche quand il est en privé. Sinon, pour paraître en public, il s'habille d'une tunique violette avec un long châle blanc par dessus serrés à sa taille par une ceinture blanche ornée de pierreries. Il a une épée au manche violet et or à la ceinture et porte un chapeau/couronne blanc avec des plumes de couleur devant et un rubis au centre. Il lui arrive de porter un long châle chaud turquoise en cas de températures fraiches. Dans ses placards, il a aussi une armure noire en cas d'attaque.

Sous forme animale, il s'agit d'un magnifique aigle royal aux grandes ailes parfaites, aux plumes lisses et soignées.



Mon histoire


« Idiot ! Si ton corps est faible, alors entraîne-le pour qu’il soit plus fort ! T’es un prince après tout, tu te dois d’être fort pour ton peuple ! »

Je me détournais alors du jeune garçon princier pour regarde Tio, lui demandant si cela le dérangeait que le prince se joigne à nos jeux. Il me répondit que c’était bon, qu’il pouvait venir. Sans attendre de réponse de la part de Topaze, j’attrapais sa main pour courir vers mes autres amis pour le présenter.

« Hé ! Attends, si on court aussi vite on risque de tomber ! »

Je me retournais pour lui sourire, serrant sa main frêle et froide dans la mienne pour la réchauffer, continuant de courir, espérant qu’il devienne un peu plus chaud.

« T’en fais pas ! Garde ta main dans la mienne, je la serrerai afin que tu ne tombes pas ! »

Je vis la peur sur son visage se transformer en soulagement, puis en joie. Un magnifique sourire s’étira sur ses lèvres alors que nous continuions de courir vers les autres. J’avais hâte de le présenter, de l’intégrer dans nos jeux. Sa constitution était fragile ? Et alors ? Il avait le droit de vivre comme tout le monde. Nous arrivions enfin au groupe d’enfants avec lequel je trainais habituellement. Nous étions quatre, et j’étais ravi d’ajouter le prince à notre petit groupe.

« Je m’appelle Kafka, voici Tio que tu as aperçu, Mina et Tasla. Et toi ? Comment tu t’appelles ? »

Je connaissais son nom évidement, mais je voulais qu’il le dise lui-même. Ses joues prirent de légères couleurs alors qu’il enfonçait sa tête entre ses deux épaules, tout timide. Il était vraiment mignon.

« … Je m’appelle T… Topaze. »

Topaze, un nom magnifique, le nom d’une pierre précieuse. C’étaient ainsi que les membres de la famille royale étaient nommés, par des noms de pierres précieuses.
Ce furent là les premiers jeux du prince, la première fois qu’il était avec d’autres enfants. Plus le temps passait, plus son corps se renforçait. Il amenait son petit frère, Jaspe. Malheureusement, la santé de Topaze ne s’améliorait pas, elle restait fragile, mais il ne passait pas ses journées en convalescence au moins.


***


Quand notre prince est né, il n’a pas émis un son, il ne respirait pas, il est mort-né. Au bord du désespoir, le roi et la reine l’emmenèrent au temple, priant les dieux de rendre la vie à leur fils. Au bout de ce qui parut une éternité aux nouveaux parents, l’enfant finit par crier et pleurer, la vie coulant enfin en lui. Je crois que ce fut le jour où les dieux eurent le plus d’offrandes.

Mais en grandissant, on se rendit vite compte que l’enfant était faible physiquement. Son corps ne supportait pas le moindre choc et il tombait facilement malade, si bien que pendant les dix premières années de sa vie, on le laissa dans sa chambre. Il avait un précepteur qui lui enseignait ce qu’il devait apprendre, car, malgré sa faiblesse, il restait l’héritier du trône. Son seul ami était l’incarnation d’un dieu aztèque qu’il ne pouvait pas voir souvent. Quand il le pouvait, il s’occupait aussi, de son plein gré, de son petit frère de six ans plus jeune que lui.

Il regardait l’extérieur avec envie, et parvenait de temps à autres à s’échapper du palais pour aller se mêler au peuple. Il était souvent contraint de revenir rapidement pour que les gardes ne s’inquiètent pas et à cause de sa constitution fragile. Pendant dix ans, il a été seul, et il a observé les autres enfants jouer, à l’écart, n’osant pas les rejoindre, ayant peur d’être rejeté.

Un jour, il a tenté de fuir en ayant remarqué qu’un enfant l’avait vu. Ce dernier l’interpela, le rejoignant, et le sermonnant sur le fait qu’il se cachait, et sur le fait qu’il avait peur de sa propre faiblesse de corps. Cet enfant, c’était moi, et je venais de tomber profondément amoureux de ce beau prince.


***


Le temps passait, et Topaze suivait mon conseil, devenant de plus en plus fort physiquement. Mais sa santé restait faible malgré tout. Peu nous importait, nous profitions de chaque instant que nous offrait la vie. C’était un très bon prince, je voyais en lui le grand roi qu’il deviendrait. Ses parents leur enseignèrent, à son petit frère et à lui ce qu’il fallait savoir pour pénétrer dans la grande cité d’or, et léguèrent aussi à Topaze une pierre de lune, pierre qui se transmettait de génération en génération dans la famille royale. D’après les récits, le premier roi des incas et la première reine des Amazones étaient très amis, aussi, cette dernière, pour permettre au roi et à ses descendants de faire appel à son peuple en cas de besoin, elle lui confia cette pierre. Il suffisait de la montrer aux Amazones pour qu’elles acceptent de nous aider.

Ainsi, c’était officiel, Topaze était définitivement le prince héritier. Et puis… les espagnols arrivèrent. En voyant les premiers arriver puis repartir, mon beau prince ne leur fit pas confiance. Il me fit part de ses inquiétudes, à moi et à son ami, l’incarnation d’un dieu étranger. L’actuelle reine des amazones était d’accord avec lui à cette époque, mais sans preuves tangibles, il ne pouvait rien dire à ses parents.

Aussi, le temps passa. Topaze et moi annoncions notre amour aux souverains. Ces derniers ne s’en inquiétèrent pas et m’accueillir à bras ouverts. Topaze et moi fûmes unit sous le regard des dieux, dans tous les sens du terme, les parents du prince savant parfaitement qu’il saurait choisir un jour une femme juste pour avoir un héritier. Je n’étais pas contre avoir un enfant qui ne serait pas de moi si vous voulez savoir si j’acceptais cela. Pour moi, il n’y avait aucun problème, c’était la responsabilité d’un prince après tout.

Notre bonheur était complet, et puis, tout sombra…


***


Peu avant la seconde arrivée des espagnols, les parents de Topaze moururent, sa mère de maladie, et son père empoisonné. Le prince se doutait qu’il y avait des espions parmi nous, mais il n’était pas parvenu à les trouver. Quelques jours après, les espagnols débarquaient et nous attaquaient. Dans l’anarchie générale d’un peuple ayant perdu ses deux souverains, Topaze se manifesta. Il n’eut pas le temps d’être couronné, mais il calma vite les esprits. Beaucoup des nôtres avaient déjà péri ou étaient esclaves des espagnols. Le reste s’enfuit vers la grande cité d’or, sous le commandement du petit frère de Topaze, âgé de seulement douze ans. Tous partirent, mon beau prince confiant aussi la pierre de lune à son petit frère. Il resta en arrière, afin de retenir les espagnols et de nous faire gagner du temps. Inutile de dire que j’ai refusé de partir, j’ai combattu, défendant la salle du trône où était mon amant, jusqu’à lâcher mon dernier soupir, transpercé par le fer d’un espagnol.


***


J’attendais, assis sur le trône. Les espagnols n’étaient pas discrets. Pendant qu’ils avançaient vers moi, je repensais aux miens. Ils fuyaient vers la cité d’or… j’avais trouvé les traitres et ils allaient être attachés à un arbre… j’avais donné toutes mes instructions à Jaspe. Il était jeune, mais déjà très mûr pour son âge. Il s’en sortirait, j’avais foi en lui, et en les miens.

Je me levais, dégainant mon épée, prêt à combattre pour protéger les miens. Les espagnols entrèrent en enfonçant la porte et se jetèrent sur moi. Je les combattais avec férocité, en tuant une dizaine, leur adressant tout de même une prière silencieuse pour qu’ils rejoignent la paix.

Et puis, l’inévitable se produisit, je fus capturé et mis à genoux. Le commandant me gifla fortement.

Maintenant tu vas rencontrer ton maitre, et crois-moi, tu vas vite te soumettre à lui.

Je lui crachais dessus, haineux alors que les soldats m’emmenaient. Je vis avec tristesse le corps inerte de mon amant. J’adressais une prière silencieuse à Kafka, retenant mes larmes, restant fier, alors que l’on m’emmenait dans le manoir d’un espagnol dont j’ignorais tout pour le moment.


Derrière l'écran
Salut ! T'es un petit curieux, je sais, tu veux tout savoir sur moi. Alors, moi c'est Tamina Sinji et j'ai un certain âge qui fait que je suis majeure. Comment j'ai connu le forum ? Moi qui l'ai créé. Je le trouve qu'il faut encore le pofiner et j'ai bien le réglement, si si, en voici la preuve Validé par Topaze

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Topaze

L'esclave Princier
avatar


Messages : 118
Date d'inscription : 12/10/2013
Age : 20
Localisation : Sous Maximiliano

Je suis...
Maitre/Esclave: Maximiliano Muñoz Montoya TT.TT
Amoureux: Plus maintenant
Ambivalence: Dominé

MessageSujet: Re: Topaze, Prince des incas   Mer 28 Sep - 12:07

Fiche terminée <3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximiliano M. Montoya

L'homme un peu trop fier
avatar


Messages : 144
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 23
Localisation : Derrière toi~

Je suis...
Maitre/Esclave: Tous et chacun sont mes esclaves.
Amoureux: L'amour, c'est pour les faibles
Ambivalence: Dominant

MessageSujet: Re: Topaze, Prince des incas   Mer 28 Sep - 13:51


Félicitations ! Tu es validé !


«  Belle fiche, perso sympa, je t'aime ♥
T'es validée ^^ »  



Maintenant tu peux :

☼ Recenser ton avatar ici
☼ Recenser tes comptes si DC ici
☼ Créer ton journal de bord ici
☼ Regarder quel(s) esclaves et maitres sont libres ici et faire une demande de maitre/esclave ici
☼ Faire une demande de terres ici
☼ Faire une demande de logement : ici

☼ et surtout rp ! Bon jeu et amuses toi bien



_________________

FicheConnaissancesSuivi RP#0b4066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Topaze, Prince des incas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Topaze, Prince des incas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Translucide [Quête Topaze avec Kaïn Akatsuki]
» Tu es bonne en tango, Topaze. C'est pourtant une danse qui se fait à deux. Pourquoi évites-tu mes pas? [Pv Topaze]
» Rosie Topaze {OK}
» Topaze au Pays des Merveilles
» La faucheuse aux yeux de topaze. [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solaris Nigrum  :: El Comienzo :: Les Créations des dieux :: Fiches Validées :: Incas esclaves-
Sauter vers: